Le poêles antiadhésives les plus chères sont-elles les meilleures ?

Les tests de l’UFC Que choisir prouvent que non ! Notre guide détaillé

Un test de poêles allant de 14 à plus de 100 euros.

On aurait tendance à penser qu’une poêle antiadhésive plus chère va mieux résister au temps aux lavages et mieux cuire les aliments. Pour en avoir le coeur net, Que choisir a acheté et testé plus de 15 poêles différentes. Un laboratoire a fait passer à ces poêles antiadhésives des tests. La résistance à l’abrasion, la résistance aux coups de fourchette, la résistance de la poignée, la qualité de l’anti adhérent ont aussi été testé. Là, on ne regrette qu’une chose dans le test : les qualités anti adhérentes ont été testé sur le revêtement neuf. Et tout le monde sait que si au départ, on peut faire cuire un oeuf sans matière grasse dans ce type de poêle, au fil du temps, cela change beaucoup. Néanmoins, ce test totalement indépendant, nous guide bien pour acheter une bonne poêle antiadhérente pas chère et de bonne qualité.

Surprise : la meilleure poêle antiadhérente est la moins chère.

C’est le plus étonnant pour le magazine. De toutes les poêles testées c’est la poêle Ikéa Oumbärlig qui est la plus performante. Elle a très bien résisté aux attaques de l’éponge ( côté vert) Elle a aussi particulièrement bien résisté au lavage au lave-vaisselle, ce qui n’est pas forcément le cas des autres. Son seul défaut : la poigné peut se tordre si l’on charge trop la poêle. Lors du test on y a déposé 3 kg de sable. Bon on ne fait pas 3 kg de patates sautées tous les jours non plus. C’est la moins chère de toutes les poêles antiadhésives testées, nous l’avons déjà dit, elle est vendue moins de 15 euros chez Ikéa. La deuxième poêle antiadhésive à obtenir un très bon résultat est la poêle  Tefal ingenio expertise. Son petit plus : elle dispose d’un “thermospost” au coeur de la zone de cuisson qui indique en se colorant en rouge que la poêle atteint la bonne température. Bon sinon en jetant une petite goutte d’eau on peut aussi se faire une idée… mais bon. Cette poêle est vendu 50 euros en moyenne.

Et les poêles antiadhésives plus chères ?

La poêle Mauviel, vendue quand même 174 € ( oups ça fait mal) n’a pas été jugé plus performante, sa résistance à l’abrasion est moins bonne par exemple. Si elle est plus chère c’est aussi parce qu’elle contient de la fonte qui en théorie conduit mieux et répartit mieux la chaleur… mais cela la rend surtout beaucoup plus lourde (1.3 kg) que ses petites camarades.

Et les poêles antiadhésives céramiques.

Le magazine en a testé plusieurs, plus green que les poêles classiques elles sont surtout beaucoup moins résistantes au tampon de lavage ( coté vert) au coup de fourchette et au lave-vaiselle. Si l’on fait le choix de ce genre de poêle antiadhésive, il faut donc être extrêmement attentif à son entretien. Pour le magazine c’est la Greenchef de Clickpan qui est la meilleure dans le genre. Elle est vendue en moyenne 60 euros

Les nouveaux revêtements antiadhésifs sont-ils toxiques ?

Avant les poêles antiadhésives étaient recouvertes de Teflon qui est le nom commun pour décrire le PTFE  qui contient du PFOA. Les nouvelles poêles sont rendues antiadhésives grâce à une nouvelle matière le GenX ( encore un nom bien barbare). Ce nouveau matériau contrairement au PFOA est éliminé par l’organisme. Mais on dispose de peu de données concernant sa toxicité. L’agence de protection environnementale américaine est en train d’évaluer cette molécule. Pour l’instant, l’agence américaine a conclu que le “GenX est moins toxique que le PFOA”… Pour tout dire, ce n’est donc pas totalement rassurant. Et si vous voulez comprendre comment pourquoi une poêle antiadhésive est antiadhésive, justement, vous pouvez lire ce court article Cet article vous a intéressé ? Pour nous soutenir, ça vous dérangerait de cliquer sur une pub ou ? Merci c’est sympa pour nous. Photo by Gabriel Gurrola on Unsplash Raphael Schaller on Unsplash